Les écoles juives peuvent-elles n’accueillir que des Juifs ?

Publié le par Votre juriste en Israel

 

Les écoles juives peuvent-elles n’accueillir que des Juifs ?

 

 

C’est la question qui a été posée aux juridictions anglaises. Nous avions mis la décision en ligne de façon à faire réagir les lecteurs.

 

Nous soumettons à présent nos quelques réflexions.

I Par rapport aux Juifs

La question oblige à se mettre d’accord sur la question fondamentale : qui est juif ?

Les juges ne peuvent créditer une définition plutôt qu’une autre sans s’immiscer dans la sphère religieuse.

Dans ce cadre, le refus d’accès à une personne qui se prétend juive constitue une discrimination religieuse – c’est le cas de l’enfant du cohen divorcé remarié ou du juif converti par les libéraux.

II Par rapport aux goys

Si on considère que les juifs représentent un peuple alors le refus d’accès des goys relève de la discrimination raciale ;

Si on considère que le judaïsme est uniquement une religion alors le refus d’accès des non-juifs constitue une discrimination religieuse.

Bref, on n’en sort pas.

Prochaine étape de la lutte contre les discriminations : une femme demande à devenir prêtre et dénonce la politique sexiste de l’Eglise.

 

Publié dans Etre juif en France

Commenter cet article